Mise à l’essai

Home | Renseignements sur le duvet | Mise à l’essai

Laboratoire de mise à l’essai

Feather Industries possède un laboratoire sur place où elle effectue divers tests pour s’assurer que les normes de qualité sont respectées. Nous testons chaque produit que nous achetons, transformons et vendons. Une base de données est maintenue et renvoie chaque test à un lot particulier. Ces précautions permettent de garantir une qualité uniforme et de confirmer que les normes canadiennes et internationales sont respectées ou surpassées.

Des échantillons représentatifs de chaque lot acheté, transformé et vendu sont conservés pendant au moins cinq ans.

Toutes les plumes et le duvet d’oiseaux aquatiques contiennent un certain pourcentage d’huile et de gras, ce qui permet aux oiseaux de repousser l’eau et de garder les plumes douces et souples. Dans le processus de nettoyage, la majorité du gras et de l’huile doit être retirée; toutefois, si trop de matière est enlevée, le duvet devient fragile et ses propriétés isolantes et gonflantes sont compromises. Par conséquent, il est important de filtrer le gras et l’huile adéquatement pour obtenir un équilibre entre le poids et la souplesse des plumes et du duvet.

Pour tester la teneur en gras et en huile, nous ajoutons de l’eau distillée, prétraitée avec le duvet à tester dans un bécher en pyrex mélangé à de l’éther. Le mélange est ensuite chauffé et, au moyen d’une série de processus de régénération, le gras et l’huile sont extraits et pesés.

Les normes établies par l’industrie varient entre 1,5 et 3,0 pour cent de gras et d’huile. Les produits de Feather Industries se trouvent dans cette tranche.

Afin de déterminer le niveau de propreté de notre produit, de l’eau distillée est filtrée dans un échantillon de duvet à divers stades. Du nitrate de potassium est ajouté pour déterminer le niveau d’oxygène présent. Plus le niveau d’oxygène est bas, plus l’eau est propre, donc plus le duvet est propre.

Les normes de l’industrie sont établies à 20; toutefois, Feather Industries surpasse constamment ces normes minimales. En fait, nous considérons que tout produit dont la valeur est supérieure à 10 n’est pas transformé.

Parallèlement au test d’oxygène, le même échantillon d’eau filtrée est versé dans un tube en pyrex de mille millimètres. De petites quantités d’eau filtrée sont relâchées jusqu’à ce que la marque à la base du tube indique clairement la quantité de particules en suspension dans le bécher. Plus l’eau est claire, moins la turbidité est élevée et plus les produits sont propres.

Les normes de l’industrie sont établies à 300 mm; toutefois, Feather Industries ne mettra jamais en marché un produit dont la valeur est en deçà de 600 mm, et ses produits affichent régulièrement une mesure de 1000 mm et plus.

Le gonflant ou pelucheux du duvet est souvent nommé « capacité de remplissage » ou « pouvoir gonflant ». Une importante capacité à remplir un espace vide et à emprisonner l’air indique un haut niveau de qualité, de légèreté et d’élasticité.

Pour déterminer la capacité de remplissage, un échantillon représentatif d’une once est placé dans un cylindre en plexiglas. L’échantillon est ensuite conditionné pendant 72 heures dans un environnement contrôlé. Une « palette » est ensuite insérée dans le cylindre et compresse l’échantillon jusqu’à ce qu’elle ne puisse plus aller plus loin. À cette étape, le niveau est mesuré, ce qui indique la capacité de l’échantillon à emprisonner l’air. L’étape est répétée deux autres fois et la moyenne des niveaux est calculée afin de déterminer le volume de capacité de remplissage par pouce cube. En général, plus la valeur du pouvoir gonflant est élevée, meilleure est la qualité du duvet.

Cet appareil de triage d’échantillons est utilisé pour séparer le duvet des plumes. Sous l’effet des courants d’air, les plumes les plus lourdes se rassemblent dans un bassin alors que le duvet, plus léger, flotte et est recueilli dans un autre bassin.

L’appareil sert à estimer rapidement le contenu en duvet selon le poids par rapport au contenu en plumes selon le poids. Pour obtenir une mesure précise, la séparation à la main est nécessaire.

Une balance numérique précise au millième de gramme est utilisée pour préparer les échantillons de duvet et de plumes pour une variété d’essais de propreté et de performance. Vous pouvez voir son niveau de précision dans la photo.
Un test d’analyse manuel est utilisé pour déterminer le contenu en duvet, en fibres, en plumes et en résidus d’un échantillon. Diverses composantes de l’échantillon sont séparées à la main, puis pesées. Ce poids est comparé au poids total de l’échantillon pour déterminer un pourcentage de duvet.
Les oiseaux aquatiques sont divisés en deux espèces utilisées à des fins commerciales : le canard et l’oie. Les fibres du duvet et des plumes de ces oiseaux ont des nœuds microscopiques. Chaque espèce de canard et d’oie possède un motif distinct d’espace entre ces nœuds. Un échantillon de plumes et de duvet est placé sous des instruments de grossissement pour déterminer les espèces en analysant l’espace et l’uniformité de ces nœuds.

Pour qu’un produit soit étiqueté comme étant de l’oie, un certain pourcentage de grappes de duvet ou plumes d’oie doit être présent. À l’échelle internationale, ce pourcentage varie. Au Canada et aux États-Unis, le pourcentage minimal est de 90 %.

Secured By miniOrange